Trois gendarmes arrêtés dans la localité de Ouelessebougou

Rédigé le Lundi 4 Décembre 2017 à 11:13



Trois gendarmes arrêtés dans la localité de Ouelessebougou
Au Mali, trois gendarmes de la localité de Ouelessebougou ont été arrêtés et emprisonnés a cause d'une perte d'arme. L'arme perdue a été retrouvée avec un malfrat qui a vidé les caisses d'une station d'essence.

Informées de cette affaire, les populations de Ouelessebougou, qui sont toujours victimes de braquage, de vol a mains armées et de vols de bétails exigent la justice sur cette affaire. Elles ont organisé un meeting pour se faire entendre.

Dimanche, Ouelessebougou était bien aminée, le marché ambiant avec des commerces ouverts, mais non loin de cette ambiance bon enfant, la maison des jeunes était prise d'assaut par les habitants venus 44 villages de la commune de Ouelessebougou, située à 80 kilomètres de Bamako.

"La réunion a été organisée à cause des vols surtout", a confié à VOA Afrique Soumaila Samake dit Youssouf, secrétaire-général des jeunes.

Aussitôt informés du braquage de la station Petro Djitoumou, les éléments de la gendarmerie ont commencé les enquêtes, ils ont arrêtés un suspect avec une arme PA.

Du côté de la gendarmerie, le commandant de la brigade de Ouelessebougou ainsi que deux de ses agents sont arrêtés, un second suspect est au niveau de la prison de Ouelessebougou et l'enquête va se poursuivre.


Source: Voaafrique