Six civils tués lors de l'attaque du convoi de ravitaillement de la Minusma

Rédigé le Jeudi 12 Avril 2018 à 13:31



Six civils tués lors de l'attaque du convoi de ravitaillement de la Minusma

Le mercredi 11 avril, aux environs de 8 heures, une mission de ravitaillement de la MINUSMA a été attaquée, par des individus armés soupçonnés d’être des radicaux. Cela s’est passé dans la zone de Tarkint, dans la région de Gao. 

Le bilan fait état d’au moins six civils tués, deux autres blessés dont un chauffeur porté disparu. Il y a eu six autres civils rescapés, mais dans un état de choc. Les assaillants ont également brûlé 5 camions et 2 autres ont été immobilisés. Les blessés ont été évacués à Gao par une mission composée d’éléments des forces armées. 

Signalons que la sécurité du convoi de ravitaillement devait être assurée par Barkhane. Mais face à l’empressement de l’employeur qui menaçait même de licencier certains s’ils ne prenaient pas la route immédiatement, ceux-ci n’ont eu d’autres choix que de s’exécuter. Finalement, il nous revient que les membres de l’équipe de ravitaillement de la MINUSMA ont été escortés par des éléments d’un mouvement armé signataire de l’accord. Mais ces derniers les ont abandonnés une fois arrivée à Anefis.

 

 

Source: Kibaru