Panique chez les Maliens des USA : Trump a commencé à expulser

Rédigé le Lundi 13 Février 2017 à 16:09



Panique chez les Maliens des USA : Trump a commencé à expulser
Plusieurs centaines de sans-papiers ont été arrêtés et expulsés par les autorités américaines la semaine passée, lors d'opérations présentées comme routinières.  Mais ces arrestations ont créé la panique dans les communautés d'immigrés à travers les Etats-Unis.
 
Les opérations des agents de ICE (Immigration and Customs Enforcement), l'agence fédérale spécialisée dans les reconduites à la frontière, ont ciblé des foyers d'immigrés clandestins à Los Angeles, New York, Chicago, Austin et d'autres villes. Selon le Washington Post, le nombre d'arrestations s'élèvent à plusieurs centaines.
 
Rien qu'à Los Angeles, le directeur local de ICE, David Marin, a indiqué aux journalistes que 160 personnes avaient été arrêtées, dont 75% ont fait l'objet de condamnations lourdes. D'autres qui n'avaient pas de casier judiciaire ont pu être arrêtées lors du même coup de filet, a-t-il dit. Vendredi soir, 37 clandestins avaient déjà été expulsés vers le Mexique.
 
Dans un décret signé le 25 janvier, le président Donald Trump a donné la priorité à l'expulsion des sans-papiers ayant un casier judiciaire ou accusés de délits. «Les articles faisant état de barrages routiers ou d'opérations au hasard sont faux, c'est dangereux et irresponsable», a déclaré David Marin, selon le Los Angeles Times, soulignant que ses services menaient régulièrement ce type d'opérations ciblées, notamment en juillet 2016 et août 2015.
  

Source : Le Parisien