Mutinerie dans la Gendarmerie : Il s'agirait plutôt d'un Abandon de Poste

Rédigé le Vendredi 19 Janvier 2018 à 19:02



Mutinerie dans la Gendarmerie : Il s'agirait plutôt d'un Abandon de Poste

Dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 janvier 2018, des forces composées de différents corps de la sécurité et de la défense de notre pays ont intercepté 44 gendarmes armés en provenance de la Région de Ségou.

Ces Gendarmes, selon nos sources bien informées, auraient abandonné le poste de sécurité de N’Gomakoura, commune de Diabaly qu’ils sécurisaient. Le motif évoqué par nos sources, ces soldats désapprouvent le prolongement de leur séjour de trois (03) mois et non prise en compte pour la formation du Certificat Inter-Armes (CIA).

Selon nos informations, ils ont été arrêtés et désarmés à Baguinéda avant d’être mis dans des prisons militaires au niveau des différentes casernes de Bamako.

A ce jour, seulement onze gendarmes sur un effectif de 55, sont restés au poste de N’Gomakoura pour la sécurité de la zone, a-t-on appris.


Source : Malinet