Le jeune malien Cheick Doumbia froidement abattu en Algérie

Rédigé le Vendredi 18 Août 2017 à 14:18



Le jeune malien Cheick Doumbia froidement abattu en Algérie
Dans la nuit du mercredi à jeudi à Timawen, localité située à 50 km d'Alger, le nommé Cheick Oumar Doumbia que nous voyons en images, né en 1995, a été froidement assassiné à bout portant.

Les faits selon l'observateur  sur place.

"Hier soir comme d'habitude, après une journée chargée de travail, nos frères se rencontrent chez la victime Cheick Oumar Doumbia pour échanger entre Maliens discuter du Mali, se taquiner en faisant du thé.

Quand la nuit avança, les amis de la victime ont décidé de rentrer chez eux. Notre frère passe la nuit avec un autre de ses frères Maliens.

Deux individus armés ont surgit et défoncé la porte de l'appartement et tiré à balles réelles sur nos compatriotes. Cheick Oumar a été atteint à la jambe et son ami au niveau de l'épaule. Les deux s'écroulent à terre et dans le sang. Le moment que les secouristes arrivent, notre frère avait déjà perdu trop de sang.

A l'arrivée à l'hôpital, Cheick Oumar a rendu l'âme. Et son ami est présentement sous soins intensifs.

Les assaillants après leur forfaiture ont disparu sans laisser aucune trace.

Nous lançons un appel aux autorités Maliennes, aux ministres, aux députés de bonne volonté de tout mettre en œuvre pour évacuer le corps du défunt vers Bamako et faire la lumière sur cette affaire. 

Que la terre soit légère à Cheik Oumar Doumbia