Le dernier reportage pour RT Arabic du journaliste tué par Daesh

Rédigé le Lundi 31 Juillet 2017 à 17:09



Le dernier reportage pour RT Arabic du journaliste tué par Daesh
Tué le 30 juillet par Daesh, Khaled Alkhateb avait recueilli, lors de son dernier reportage pour RT Arabic, des témoignages de réfugiés ayant fui Raqqa et d'autres villes. Ils dénonçaient les ravages causés par la coalition menée par Washington.
 
Au cours de son dernier reportage en Syrie, le journaliste Khaled Alkhateb avait interrogé des réfugiés fuyant notamment la ville de Raqqa, contrôlée par Daesh. Les réfugiés pointaient unanimement du doigt les frappes de la coalition menée par Washington, qu'ils jugent responsable de nombreuses morts de civils et de destructions d'infrastructures. Le journaliste indépendant, de 25 ans, qui réalisait ce reportage pour RT Arabic, a été tué le 30 juillet dans un bombardement de l'Etat islamique (EI) en Syrie.
 
«La coalition a bombardé des écoles et des civils. C'est pourquoi nos enfants ne vont plus à l'école. De nombreux civils ont été touchés, car elle [la coalition] frappe les écoles et les hôpitaux», déplorait Abu Amdjad, interrogé par Khaled Alkhateb. 
 
Abu Amjad fait partie du grand nombre de civils ayant dû fuir Raqqa, qui ont confié au journaliste que les forces dirigées par les Etats-Unis frappaient tous les bâtiments, sous prétexte que des terroristes de Daesh s'y cachaient.
 

 
Source : RT