La liste des villes "Coulibaly" où il est interdit de Mourrir

Rédigé le Mardi 5 Septembre 2017 à 13:45



La liste des villes "Coulibaly" où il est interdit de Mourrir
Voici 7 endroits dans le monde où il est illégal de mourir sous peine d'une amende :
 
1. Sellia, Italie
 
Cette ville italienne a une population d’un peu plus de 500 personnes, dont beaucoup sont dans la soixantaine. En réponse à la crise de la population, le maire de la ville a interdit aux habitants de mourir. Il est également interdit de tomber malade dans la ville. Les contrevenants reçoivent une amende de 10 € par année. Cet arrété du Maire était symbolique et a permis d'attirer des touristes dans sa ville.
 
2. Sarpourenx, France
 
Cette ville française a pris une loi qui rend illégal l’acte de mourir après que les autorités de la ville n’ont pas pu obtenir la permission d’élargir le cimetière de la ville.
 
3. Biritiba Mirim, Brésil
 
Le maire de cette ville au Brésil a dû recourir à une loi pénalisant la mort après que le cimetière de la ville soit devenu plein. La ville n’a pas été autorisée à construire un nouveau cimetière alors que les zones autour d’elle sont considérées comme des zones de préservation, d’où la décision du maire d’adopter une loi interdisant de mourir.
 
4. Cugnaux, France
 
Cette ville française a dû décréter « Pas de mort sinon », car leur sépulture est pleine. La communauté n’a pas pu obtenir la permission de transformer un aérodrome voisin en cimetière.
 
5. Lanjaron, Espagne
 
Cette ville espagnole à Grenade a interdit à ses habitants de mourir parce qu’elle a manqué d’espace dans son cimetière. L’interdiction de mourir était une solution temporaire jusqu’à ce que les autorités de la ville puissent obtenir des terres appropriées pour les convertir en un nouveau cimetière
 
6. Falciano del Massico, Italie
 
Cette ville du sud de l’Italie a interdit de mourir jusqu’à ce qu’ils puissent construire un nouveau cimetière car l’actuel est débordé.
 
7. Longyearbyen, Norvège
 
Cette ville des merveilles d’hiver en Norvège a interdit de mourir à l’intérieur de ses frontières car les corps sont parfaitement conservés par le pergélisol et ne se décomposent jamais.