Karamoko DIAKITE de la Cour d’Appel victime d'une tentative d'Assassinat

Rédigé le Vendredi 13 Octobre 2017 à 12:08



Karamoko DIAKITE de la Cour d’Appel victime d'une tentative d'Assassinat
Les faits se sont produits le Mardi 03 Octobre 2017aux environs de 08 h .C’est à cette heure que Me Karamoko DIAKITE voulait se rendre à son bureau à la cour d’appel de Bamako pour servir comme tous les jours. Son véhicule fut cogné par derrière et poussé par un Prado immatriculé AY 0560 MD contre un poteau au milieu du goudron. Il (Me Karamoko) a été touché à la poitrine et a eu des égratignures sur son corps. N’eut été l’air back de sa voiture, Me Diakité pourrait y laisser sa vie.

L’accident en question s’est produit sur la voie allant à la cour d’appel. Juste après cet acte ignoble, l’auteur a pris la fuite. Une dame l’a suivi avec sa voiture pour relever le numéro de la plaque du véhicule .Un peu plus tard, les premières informations ont prouvé que le véhicule est de la Banque Malienne de la Solidarité, BMS .Une banque dirigée par Mr Babaly Bah.

Aussitôt informés, les responsables de la dite Banque se sont dépêchés chez la victime pour lui rendre visite et se renseigner davantage sur les faits. Au lieu de chercher la voiture et le conducteur, la BMS s’est contentée d’offrir une ancienne voiture à Me Diakité .Selon certains responsables de la banque une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. Mais cette enquête est restée jusqu’à ce jour sans suite. Les questions qu’on se pose est sont : Qui en veut à la vie de Me Diakité ? Que reproche-t-on à Me Diakité qui mérite un tel acte ? Difficile à répondre tant que l’auteur est dans la nature.

Ce qui est clair comme l’eau de roche est que Me Karamoko Diakité est connu dans le monde de la justice par son pragmatisme, sa franchise et sa droiture dans la gestion des dossiers au niveau de la cour d’appel de Bamako. Il se trouve que dans le passé, il a eu à défendre certains dossiers contre la BMS. Est ce qu’une raison valable pour en vouloir à sa vie ? Cet acte reste il impuni ? Car jusqu’à présent, ni la cour d’appel ni le Barreau malien, ni les associations de droit de l’homme n’ont levé le petit doigt pour réclamer justice. Bref aucune autorité du mali n’a réagi face à cette situation ? Actuellement Me Karamoko DIAKITE poursuit sa convalescence à la maison. Heureusement, il y’a eu plus de peur que de mal.


Source : Soleil Hebdo