Diré : Face à face musclé entre les policiers et les jeunes

Rédigé le Jeudi 29 Juin 2017 à 16:30



Diré : Face à face musclé entre les policiers et les jeunes
Les jeunes du Cercle de Diré accusent la Police de procéder à des arrestations illégales à travers leur ville. Ce qui a causé hier, mardi 27 juin, dans la matinée, le heurt qui a eu lieu devant le Commissariat de police de la ville. Selon le Conseil communal des jeunes de Diré, le bilan provisoire fait état de plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels.
 
Selon une source locale, cette tension entre les jeunes de Diré (dans la Région de Tombouctou) et les policiers couvait il y a de cela près de trois mois. Les policiers sont accusés de procéder à des arrestations arbitraires et de racolage par la jeunesse de la localité. «Ils poursuivent les gens à moto en toute vitesse et frappent même certains», s’est ainsi exprimé au micro de nos confrères du Studio Tamani, Abdoulaye Traoré, le Président du Conseil des jeunes du Cercle de Diré.
 
C’était pour trouver une solution à ce problème que les membres du Conseil des jeunes de Diré ont été conviés à une rencontre avec les autorités à la Préfecture où advenu l’affrontement. D’après des informations venues des sources locales, les policiers auraient procédé à des tirs à balles réelles sur les populations. Il y a eu beaucoup de jeunes blessés et plusieurs dégâts matériels enregistrés.
 
Dans le même cadre de mésentente entre policiers et jeunes, une marche était prévue ce matin. L’objectif est d’attirer l’attention des autorités nationales sur le comportement de la Police à l’égard des populations locales et les conséquences que peut causer ce problème. Un problème qui, malheureusement, n’a pas pu être évité.

 
Source : Le combat