Deux militaires tués dans des attaques différentes : Est-ce un règlement de compte?

Rédigé le Mercredi 4 Avril 2018 à 14:40



Deux militaires tués dans des attaques différentes : Est-ce un règlement de compte?

Les attaques contre l’armée malienne deviennent récurrentes au Centre et au Nord. Le lundi 2 mars 2018, deux militaires maliens sont morts dans deux attaques différentes au Centre et au Nord du Mali. C’est vers 22 heures que le Cal Bilal Inazoun « a été abattu par des inconnus » au quartier Bellafarandi » de la ville de Tombouctou, selon l’armée malienne qui précise que la victime quittait le camp pour son domicile.

Au cours de la même nuit, l’Adjudant chef Amara Sogoba a été tué dans l’attaque du poste de contrôle de Zanbougou, localité située à une trentaine de kilomètres de Ségou. Une semaine avant, plus précisément dans la nuit du 28 mars, des terroristes ont assassiné, selon l’armée malienne, l’adjudant chef Alfoousseyni Ag Amoya de la Brigade mixte de la Gendarmerie de Sévaré. « Il a été assassiné chez lui à Diondiori Sévaré par des inconnus qui ont fait irruption dans sa famille. ».